KAADAR

MANIFESTE

Kaadar est une structure, un contexte mais aussi un « photogramme », chaque image d’une vidéo en langue wolof, l’idiome natif du Sénégal, de la Gambie et en partie en Mauritanie, Guinée, Mali et Guinée-Bissau. Dans le photogramme, le cameraman et l’instrument deviennent un biais pour une représentation plus claire et immédiate. La découverte, l’analyse et la description de chaque élément d’une image à travers un œil qui reproduit une mosaïque riche d’histoires, d’existences et de mondes différents.

 

Á partir de sa devise « Filmer, Former, Renforcer», Kaadar part d’une approche artistique et visuelle pour accomplir sa mission.

 

Grace au langage vidéo, l’ASBL se donne pour objectif de former les apprenants de telle sorte qu’ils aient les moyens nécessaires pour faire face de façon indépendante, créative et réactive au monde autour d’eux.

 

Une pluralité de voix capables de transmettre des histoires avec originalité mènent à une société plus cultivée et informée. C’est-à-dire une société plus consciente et capable de prendre des décisions méditées et moins sujettes aux influences extérieures.

 

Avec la baisse substantielle des ventes de journaux et la difficulté des médias traditionnels constatée au cours de la dernière décennie, le web a gagné de plus en plus d’espace. Les smartphones sont entrés désormais dans presque toutes les maisons du monde, et par conséquent, la manière de s’informer a changé.

 

La vidéo est son outil principal et incontournable.

 

Savoir gérer la production vidéo signifie avoir un impact sur une audience de plus en plus mondiale. Il s’agit d’une autre possibilité de connexion, mais aussi un moyen de faire disparaître les anciens clichés.

LE DÉFI

Notre objectif est de diffuser les outils théoriques et techniques nécessaires à la création de contenus audiovisuels pour divulguer l’information, la culture et donc la sensibilisation et le développement.
Les potentialités du continent africain sont énormes et désormais universellement reconnues. En fournissant des aptitudes et des compétences qui peuvent être appliquées avec des moyens simples et immédiats, nous sommes convaincus que les idées originales pourront être valorisées au maximum.

LE TERRITOIRE

Sur le continent africain il existe déjà de nombreuses réalités de production audiovisuelle modernes et professionnelles, tant dans le domaine de l’information que dans celui du cinéma, mais elles sont encore limitées aux grands et plus riches centres urbains de certains Pays. L’apprentissage des compétences nécessaires pour développer des contenus dans ce domaine est donc encore limité à quelques individus. Kaadar a l’ambition d’être un moyen de diffusion des connaissances photographiques et vidéographiques même dans les territoires les plus défavorisés et isolés. Il s’agit d’un projet qui, en promouvant la créativité, essaie de renforcer les idées originales et les structures déjà existantes. Notre focus est la région de l’Afrique de l’Ouest, mais le continent tout entier reste la cible de notre mission.

LES PERSONNES

Il n’y a pas d’âge ni de sexe quand on parle d’idées et de créativité. Nos activités de formation s’adressent à tous ceux qui veulent avoir la possibilité d’acquérir les compétences nécessaires pour créer des contenus audiovisuels applicables dans des domaines différents : du journalisme jusqu’à la coopération, en passant par l’expression artistique et le renforcement du micro-entreprenariat.

NOTRE MISSION

Comme le rapporte Reporters sans Frontières (RSF), malgré une amélioration substantielle au cours des dernières années, 49 journalistes ont été tués dans le monde en 2019, tandis que 389 sont actuellement en prison et 57 sont retenus en otage.

 

Fournir des informations est donc une profession dangereuse même si elle est nécessaire au développement d’un pays. Selon le rapport de RSF sur la liberté d’information de 2019, plusieurs réalités coexistent actuellement sur le continent africain : des publications libres, mais aussi  des contextes dans lesquels tout les médias indépendants ont été réduits au silence.

 

Kaadar vise à aider les aspirants cinéastes, les activistes, les collaborateurs et les reporters à diffuser leurs idées et à raconter leur réalité sociale.